<meta http-equiv="X-UA-Compatible" content="IE=8;FF=3;OtherUA=4" />

<meta http-equiv="X-UA-Compatible" content="IE=EmulateIE7" />

Prière

Un chemin de lumière dans la nuit

de nos doutes et de nos peurs,

il nous invite, envers et contre tout, à continuer la marche.

Bien sûr, il est des jours où « c’est pas facile »…

Pas facile de subir l’humiliation du chômage.

Pas facile de voir des jeunes en mal de travail.

Pas facile non plus quand le deuil nous frappe au cœur

et quand la maladie nous blesse.

C’est alors que le chemin de l’Avent peut devenir

un chemin d’espérance.

 

Tout est possible à celui qui le veut.

Tout échec nous invite à un rebondissement,

car c’est ça la vie, marcher, serrer les dents…

Le chemin de l’Avent est celui de la foi

qui s’enracine de plus en plus dans nos cœurs.

Au bout il y a une chance, la chance d’un enfant.

Bien sûr, il nous dérange parfois,

il nous déboute de nos habitudes

et de nos archaïsmes.

 

Mais avec lui,

c’est tout un monde nouveau qui s’offre à nous.

Au bout du chemin, si dur soit-il, il y aura cet Enfant.

Bien sûr, un enfant exceptionnel,

puisqu’il nous vient de Dieu.

Inouï cet évènement qui,

pour la première fois dans l’histoire de l’humanité,

nous invite à repenser l’humain et le divin.

Car, pour une fois, ce n’est pas l’homme

qui se fait Dieu,

mais c’est Dieu qui se fait homme.

 

 Un enfant, une chance (Prière de l’Avent)